23/08/2009

A380 indoor le plan et la construction

Le plan du micro A380 est à télécharger ici

 
 




Ce modèle est conçu autour du module de réception du vapor ou de l'AR6400 de spektrum, à partir du plan de son grand frère à l'échelle 2 .
Il est en 2 axes profondeur/dérive et moteur.
La motorisation est confiée à 2 moteurs coreless de 6mm, motorisation issue pour moi d'un avion jouet silverlite.
Mes différents essais (surtout concernant la motorisation et l'aile), m'ont permis de constater que le poids est un paramètre très important sur ce modèle. Inutile de rajouter quelconque renfort, déco alourdissante, accu plus gros, système de réception ou de commande trop lourds. Je sort le mien à 34,5g avec le train pret à voler avec un ACCU 130mah.



La construction :

L'avion est entièrement construit en polystyrène expansé, collé à la cyano, pour l'indoor c'est indispensable, pour faire un modèle d'extérieure, de l'extrudé serait envisageable peut-être.
A mon avis il est bon d'avoir a disposition un fil chaud CNC pour réaliser simplement ce modèle. Surtout pour le tronçon central du fuselage. Mais bon avec une bonne grosse fraise à bois pour évider le tronçon central, des gabarits bien coupé pour un fil chaud , et une bonne motivation ça marchera aussi.
La construction est très simple, très peu de pièces à découper, c'est réglé en une journée .

1-Le fuselage
Il est composé de 3 tronçons : nez tronçon central et queue simplement collés bout à bout.
-Le tronçon central est une sorte de tube qui recevra la platine de réception, collée à la colle chaude (très peu). Découpé au fil chaud cnc c'est rien de compliqué. Une trappe d'accès pour la radio est découpée par la suite.

-Le nez et la queue, issus tous 2 d'une découpe de face du fuselage, puis recoupé de dessus et de profil. Je les ai évidés à la grosse fraise à bois pour gagner 4 grammes. la forme finale est terminée au cutter.

2-Le stab en dépron 3mm ,il est collé sur le fuseau simplement à la cyano en bout à bout après avoir découpé les commandes. L'incidence est donnée à l'œil, calé à peu près à 0°

3- Les réacteurs:
Lé 2 demi coquilles (vue de face) sont assemblées puir recoupé de profil avec le fichier réacteur profil.

4- L'aile enfin
Avec un fil chaud bien réglé la flèche ne posera pas de problème. Le profil est peso, avec une vrillage de -2° au saumon.
Le dièdre est donné en coupant l'emplanture avec un angle de 4°
Comme pour le stab l'aile est simplement collée en au fuseau à la cyano sans aucune clé d'aile. La aussi l'incidence sera pifométrique, en gros les bord d'attaque sera 2 mm au dessus du bord de fuite par rapport à l'axe du fuselage. L'essentiel étant que les 2 ailes aient la même incidence.
Elle recevra ensuite les réacteurs et les moteurs sur le dessus du bord de fuite, posés sur une cale en polystyrène issue des dépouilles des ailes, afin d'obtenir le bon calage à 0 ° des moteurs.

 

5-L'installation radio
C'est là qu'il faut gagner du poids, et du temps. 2 solutions :
-Classiquement avec des tiges de carbone. A mon avis compliqué cher et inutile

-La solution que j'ai adopté : commande avec du fil fin de pêche. La commande se fait avec un seul fil par gouverne, le rappel se faisant avec un système de ressort en forme de U large, inclus dans chaque commande. Voir photo. C'est super léger très facile à réaliser, mais il faut avoir des commandes les plus libres possibles. L'articulation est réalisée par 2 fines bandes de 2mm de scotch par gouverne, le ressort est issue de câble de pêche : après avoir enlevé la gaine plastique, les brins sont détorsadés, puis plié en l___l,( ça donne à peu près ça à l'échelle).
Chaque volet de profondeur est commandé par un fil reliés au servo de profondeur.
Une trappe est aménagée dans le fuselage pour avoir un accès facile à la radio.



6-La déco : sur le plan je propose une déco airfrance à imprimer sur du papier japon . Afin de bien guider le papier dans l'imprimante celui ci est collé à la colle repositionnable en bombe sur une feuille A4 classique.
Puis le papier japon découpé est collé à la colle à papier en stick.

Réglages :
Le centrage se situe à 2cm en avant du bord de fuite.

Si vous construisez ce modèle n'hésitez pas à me contacter : turbi40@gmail.com

Quelques images et videos :






1 commentaire:

Christian a dit…

Un blog plein de belles choses. Ce serait bien qu'on en parle plus (je pense à la chronique sur le Vol-en-Salle de RC-Pilot).
Contact

Christian.veyssiere@gmail.com

Membres