06/12/2009

Micro Canadair CL 414

Picasa Content

Micro Canadair CL 415 indoor

Voici le micro canadair CL 415, reproduction du célèbre bombardier d'eau que l'on ne présente plus.
Un modèle intéressant car particulièrement adapté à l'indoor et à la construction CNC fil chaud : Formes simples pour le volumineux fuselage, ailes et stab rectangulaires, déco très visible (la lumière n'est jamais violente en indoor) . au premier coup d’œil on voit que cet avion a tout pour offrir un vol très sain.
C'est donc un micro modèle indoor dans la lignée du micro A 380, avec une structure en polystyrène expansé simple, une motorisation (2x micro moteur coreless 6mm) et une électronique identiques confiée à l'ensemble AR 6400 de spektrum. L'accu est un 130mah lipo 1S.
A partir du plan 3 vue, j'ai conservé dans l'ensemble les proportions générales, excepté pour les cordes de l'aile et du stab, toutes deux augmentées.
Le profil perso est le même que pour le A380 issu d'un profil althaus.
L'ensemble de la structure est découpée au fil chaud CNC INDISPENSABLE.
En effet la structure est très simple mais la finesse des découpes rend impossible l'utilisation de gabarits classiques pour une découpe manuelle.

Le Vol

Le canadair se pilote en 2 axes (dérive profondeur), et n'est pas plus méchant qu'un modèle de début. Cependant la puissance des moteurs ne permet pas de se sortir de situation scabreuse comme un voltigeur 3D. Peut-être serait-il intéressant d’utiliser des moteurs réductés pour une meilleure efficacité de la propulsion.
Le proto avait une légère instabilité en tangage (voir vidéo) qui provoque un effet de pendule, j'ai donc allongé le bras de levier arrière (modification reportée sur le plan). Le vol est désormais très stable et incite à un pilotage tout en souplesse pour un vol réaliste.

Le plan

A télécharger ici format Dxf et les fichiers GMFC qui vont avec.

La construction

Tous les assemblages sont réalisés à la cyano polystyrène et son accélérateur.
-Le fuselage est issu d'un tube dont la section est le maitre couple du fuselage.
En arrière de l’aile il est recoupé en vue de profil, à partir du redan. En vu de dessus un triangle est découpé pour permettre d’effiler la poutre arrière du fuseau, puis les 2 berges
sont recollées. Pour finir une plaque de 3mm vient fermer la poutre arrière.
-Le nez est un bloc découpé dessus et profil puis sculpté. Une pièce d’emboitement (plaque de 3mm découpé à la section interne du fuseau) permet de rentre le nez démontable facilement pour l’accès radio.
-L’aile est constituée de 2 tronçons rectangulaires reliés entre eux par l’intermédiaire du karman, par un simple collage cyano. Nul besoin de quelque renfort que ce soit. Un coup de guilotine à l’emplanture permet de donner 7° de dièdre par aile.Sur le proto, une petite erreur de découpe rend le karman trop haut, corrigé sur le plan. Le karman est lui même issu d’un bloc découpé dessus / profil.
-Les nacelles moteurs sont prévues pour des moteurs de 7mm de diamètres. D’un tube de polystyrène est découpé le profil des nacelles, une petite sculpture permettra d’approcher une forme ressemblante.
-Le stabilisateur horizontal est un rectangle avec un profil symétrique. Pour la dérive, une plaque avec un profil symétrique est recoupée en vue de profil aux formes de la partie fixe et de son volet.
-Le train est découpé à la fraiseuse dans une plaque de polystyrène (pas expansé) de 1,4mm.Les roues sont de la même matière avec une bande de roulement en gaine thermo rétractable.
-Les commandes sont réalisées comme d’habitude en simple fil de nylon , le rappel se fait par un ressort en U ( brin de câble de pêche), pour un poids négligeable une précision excellente et un cout ridicule.
-La décoration est réalisée à l’aérographe.
-La motorisation est confiée à 2 coreless 7mm câblés avec du fil émaillé .
-La radio : C’est un ensemble AR6400 qui fait office de Récepteur, variateur et intègre 2 servos linéaires pour 4g à un prix très raisonnable pour du micro indoor. L’ensemble fonxtionne en 3,7v.
Picasa Content
-Centrage au premier tiers de l’aile débattement maxi à la dérive, 10mm vers le haut et vers le bas à la profondeur.
Si vous construisez le Canadair contactez moi : turbi40@gmail.com








Picasa Content





















1 commentaire:

Anonyme a dit…

comme à l'accoutumée
SUPER joli et bien sûr volant
PierreW

Membres