08/06/2010

Biz Jet EPP

 

Une petite évolution du BizJet maintenant en EPP. Ca vole toujours aussi bien toujours très fun, raisonnablement rapide et très voltigeur et surtout très solide grâce à l’epp.

Caractéristiques

-env 45cm -long 55cm
-Profil MH 53 épaissi à 10%
-170g en vol avec des 3S 800mah -Accu 3S 450 à 800mah -moteur hyperion Z1705-11 hélice 4.7/4.7

Le plan d’origine n’a pas bougé, a part le matériau, ce qui a changé :

-La commande de lacet se fait par ailerons et non plus par les tailerons, ce qui rend le contrôle bien plus précis surtout aux basses vitesses.

-Utilisation des ailerons comme volets.

-J’ai rajouté une commande de dérive, très efficace vu la surface latérale énorme du fuselage.

-Ajout de winglet pour augmenter la surface latérale arrière (pour calmer la commande de lacet et pour le look)

Le vol

Piloté dorénavant en 3 et même 4 axes avec les volets,  le bizjet est transformé. La dérive et les volets ouvrent largement le domaine de vol. La dérive permet les déclenchés (spectaculaires), les vrilles très démonstratives,les renversements pas toujours simples à négocier et surtout le vol tranche particulièrement stable.

La fonction volets vers le bas creuse le profil et permet de réduire sensiblement la vitesse de vol, sans effet secondaires, pratique pour l’atterrissage.

Voir le dossier du biz jet en polystyrène.

Quelques modifications :

Tous les collages sont réalisés à la cyano normale, et accélérateur.  C’est le pied l’EPP ;)

Dans un soucis de simplicité technique au montage, chaque ailerons est commandé par un servo, l’axe du palonnier coïncidant avec l’articulation de l’aileron, le servo est collé dans le faux réacteur, le palonier directement collé a l’aileron. Difficile de faire commande plus directe !

L’aile est renforcée par une plat de carbone sur 80% de l’envergure

 

Le stab est en EPP 6mm. Les stabilisateurs horizontaux sont solidarisés puisqu’il n’assurent plus que le contrôle du tangage.

La déco est réalisée a l’aérographe et surtout au papier à transfert (merci frank) : les décors sont imprimés (en miroir) sur une feuille transfert transparente, découpés puis encollés à la colle en bombe et  appliqués sur le modèle. Enfin un coup d’éponge humique permet de décoller le support. Magique. C’est le même principe de transfert que sur les maquettes plastiques statiques.

Video a venir








2 commentaires:

Usinage CNC a dit…

Super sympa ton p'tit jet. Bravo !

cybairseb a dit…

Superbe....!

Membres